Procès de Fernando Caro : irrégularités et erreurs

Publié le par Sandra

Plusieurs faits auraient dû être pris en compte durant le procès de Fernando. Constitutionnellement, la Californie ne pouvait pas le condamner à mort puisqu'il était, à cette époque-là, incapable de comparaître devant les tribunaux. En effet, le contact prolongé avec les produits chimiques, les violences physiques et verbales dont il a été victime toute sa vie, la pauvreté etc. provoquèrent des lésions cérébrales et des troubles mentaux.

Les nombreuses erreurs et irrégularités commises lors du procès représentent une violation des Amendements 5, 6, 8 et 14 de la Constitution des Etats-Unis. 


Quelques Irrégularités et erreurs commises lors du procès par :

L'avocat de la défense

- L'avocat de la défense n'a pas mentionné le fait que Fernando Caro avait été en contact prolongé avec des neurotoxiques, ni quelles en étaient les conséquences physiques et mentales;
- N'a pas signalé la prise de médicaments psychotropiques pendant le procès;
- N'a pas tenté d'empêcher l'enchaînement inutile et préjudiciable pour l'accusé pendant le procès;
- N'a rient fait pour mettre un terme aux agressions physiques et psychologiques (racisme) du personnel de la prison et des autres détenus envers Fernando Caro;

- N'a pas présenté les pièces relatives au passé de Fernando Caro;

Les experts médicaux de la défense

- Les experts n'étaient pas au courant que monsieur Caro avait été en contact prolongé avec des pesticides et n'en connaissaient pas les effets;
- Ignoraient les informations concernant le passé de Fernando, les violences, la pauvreté etc.
- Ignoraient les attaques racistes continues subies par l'accusé;

Le psychiatre nommé par la Cour  

- A conseillé à Fernando Caro de se suicider;

Le procureur général

-
A fait référence à d'autres meurtres, sans preuve ni rapport avec l'affaire et pour lesquels Fernando n'a même jamais été soupçonné;
- A dissimulé des preuves cruciales de disculpation;
- A influencé le jury (et demandé d'ignorer certains faits);
- N'a pas considéré que la santé mentale de l'accusé, la pauvreté et la violence connues pouvaient être des circonstances atténuantes;
- A réfuté les expertises médicales et déprécié les experts médicaux;
- A récusé tous les jurés méxicains et indiens;
- A trompé et menti au jury concernant les différentes peines applicables au cas de Fernando Caro;

Le juge

- A autorisé l'enchaînement de Fernando Caro en présence du jury;
- N'a pas noté certains faits;
- A ajouté des opinions et remarques personnelles;
- N'a pas expliqué au jury que la condamnation à perpétuité pouvait être prononcée avec ou sans libération conditionnelle;
- A accepté les accusations non prouvées par le procureur général;
- N'a demandé aucune investigation sur l'état mental de l'accusé alors qu'il connaissait ses antécédents médicaux;
- Le juge a été lui-même l'objet d'une investigation menée par des avocats et des procureurs concernant ses compétences professionnelles;

Pendant le procès de Fernando Eros Caro :

- Monsieur Caro était l'objet, en prison, d'une surveillance constante à cause de ses envies de suicide dues à sa dépression sévère;
- Recevait (en prison) des médicaments causant des pertes de mémoire et une léthargie aggravant sa dépression et sa psychose;
- Etait l'objet d'abus physiques et psychologiques venant du personnel de la prison;
- Etait l'objet de menaces de mort venant des autres prisonniers;
- Etait dans l'incapacité de comprendre les accusations et d'assister son avocat et donc incapable de comparaître;
- A été forcé de choisir lui-même entre une exécution par la chambre à gaz ou par injection mortelle;
- Fresno County, où Fernando avait été accusé et condamné (avant d'être transféré à San Quentin) est le quartier général californien du Ku Klux Klan;

La peine de mort 

- Est, dans le cas de Fernando Caro, totalement inacceptable et représente à la fois une violation de la Constitution des Etats-Unis et une violation de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

Sources : Human Rights (humanrights.de)

Commenter cet article