Retour sur : la médecine indienne et maladies importées

Publié le par Sandra

Médecine indienne et maladies importées

 

Lorsque l’explorateur français Jacques Cartier effectua en 1534 un séjour dans un village situé au bord du Saint-Laurent, il amena avec lui la variole et contamina ainsi les Iroquois. Les remèdes indiens ne semblèrent pas avoir d’effet sur cette maladie infectieuse. Par contre, les infusions de cèdre blanc prescrites par les Indiens réussirent à guérir les marins atteints du scorbut.

 

Rappelons que lorsque les espagnols s’établirent dans le sud-est, cinq ans plus tard, ils s’installèrent pendant trois ans chez les Indiens de Floride, et les contaminèrent, une fois de plus… Les Indiens tombèrent malades car ils n’étaient pas tous immunisés. La variole fut donc une énorme catastrophe et la population dut quitter ses terres.

 

Mais, parmi les nombreuses épidémies, il y eut aussi la rougeole et le choléra, terrible fléau…

Publié dans Histoire et portraits

Commenter cet article