Le cercle sacré, mémoires d’un homme-médecine sioux

Publié le par Sandra

Le cercle sacré, mémoires d’un homme-médecine sioux (Archie Fire Lame Deer)

 

Archie est né en 1935 sur la réserve de Rosebud, à la limite des Badlands. Suivant la tradition Sioux, il fut élevé par son grand-père Henry Quick Bear jusqu’en 1946, date de son décès. Sa petite enfance fut particulièrement heureuse, même si sa famille était pauvre et vivait sur la réserve. Pris en charge par un oncle à l’âge de 11 ans à la pension catholique de St François où les prêtres s’efforçaient de « tuer l’indien » chez les enfants par toutes sortes de procédés barbares.  Inutile de dire que ces quelques années de pensionnat ont définitivement dégoûté Archie du christianisme. Jeune homme, il cherche sa voie, exerce divers métiers, boit beaucoup, tous les jours, se bagarre, souvent. Par désoeuvrement, il part faire la guerre en Corée qui le marque au point de refuser d’en parler dans ce livre, et ne peut se faire à la discipline de l’armée qu’il quitte donc avec soulagement, un fois son devoir terminé. Il devient ensuite cascadeur de cinéma pendant une longue période au cours de laquelle il renoue des relations avec son père John, aussi connu sous le nom de Tahca Ushte, qui fut d’abord un hoyeka, un « clown sacré » avant d’être homme-médecine. En tout cas, Archie a hérité des pouvoirs de son père et de son grand-père. Après ces années d’errance, il devient conseiller spirituel, notamment dans les prisons, aide les Indiens à sortir de l’alcoolisme et devient véritablement un homme-médecine.

La seconde moitié du livre est donc consacrée aux descriptions sommaires des rites et cérémonies sacrées. La spiritualité Lakota m’a toujours fascinée. La communion du peuple Lakota avec la terre et les animaux n’étant pas le moindre de ses attraits. La cérémonie de l’inipi, la quête de vision… les hommes et les femmes ayant des cérémonies différentes.

J’ai aimé les réflexions d’Archie sur le christianisme ; il n’a guère apprécié sa rencontre avec le pape et dénonce beaucoup de travers, en tout cas ceux qu’il perçoit au sein du christianisme mais en revanche, il est devenu ami avec la Dalaï Lama, avec qui il s’est découvert des affinités. Un homme très intéressant qui dévoile quelques pans d’une culture très riche et fascinante, à lire impérativement.



Merci à Folfaerie

Commenter cet article

Aiyana 06/07/2010 13:26



Bonjour !


Sandra, je vous remerci de vote contact cela fait plaisir de vous lire!


Je suis en train de me régaler avec ce livre il y a des passages vraiment cocasses et donc illarants ! j'ai pas fini, vu les crises de rire que je prends, c'est formidable ! j'ai vraiment
l'impression d'être au sinéma !


Je le conseil à tous ceux qui aiment cette nation dont on parle si peu je crois que grand nombre en ont peur car ils sont si différents d'eux  ! !...


Est-il possible de savoir si l'auteur est toujours parmi nous ? Et si l'on peut le contacte présentement ! ?


bonne semaines à tous dans la paix et la joie dans l'abondance. Aiyana



Aiyana 26/06/2010 21:31



Bonsoir !


Très contente de faire connaissance avec votre site, (le mien est encore en construction je ne suis pas trés douée et j'aurais besoin de conseil et d'aide ...) je suis une inconditionnel de cette
nation et ce livre je l'ai acheter peut-être d'abord est-ce vous qui me l'avez envoyer ?


Dans tous les K je suis bien qu'avec les Amérindiens à travers : livres, flims, et Internet.


Je n'ai jamais été une "cow-boy", mais toujours Indienne- sioux/Cheyenne, je ne me suis jamais sentie vraiement "chrétienne" mais toujours Indienne Sioux/Cheyenne, dans mon âmae et mon coeur,
j'aurais épouser un Amérindien mais nos chemins ne se sont jamais croisés! mais tous les soirs je m'endors dans l'espoir d'aller les rejoindre par le calme de la nuit passer toutes les frontières
des hommes blancs et pouvoir vivre des instants fabuleux avec mes frères et soeurs Amérindiens.


Et cela me force et courrage pour mettre un pieds en bas du lit tous les matins.


si vous êtes comme moi en langue française uniquement parlez moi je serais très heureuse de dialoguer avec vous dans le plus grand respect que seule les peuples sages savent ....


Que la sagesse vous envahis, tous et dans tous les secteurs de votre vie, et à chaque instant dans l'univers, respectez-vous, pour que l'on vous respecte et que vous puissiez respecter tous ceux
que vous croisez, et que vous soyez toujours dans l'amour et l'harmonie de l'univers qui nous dirige envers et contre tout !


Universellement et Fraternellement.



Amérindiens Libres 01/07/2010 18:04



Bonsoir Aiyana,


Merci de votre visite et de votre intérêt pour mon blog et pour les Amérindiens. Non, l'envoi du livre ne vient pas de moi ! 


Bien sûr je serai ravie de dialoguer avec vous de temps en temps. A bientôt.


Amicalement


Sandra



Danielle 23/10/2007 13:03

Un ptit coucou du mardi ! bonne journée !

biker06 19/10/2007 20:38

le mal qu il a fait ce vatican !!! pas mieux que les islamistes à l'epoque !!@ + pat