Urgent : une famille Apache harcelée par la sécurité intérieure américaine

Publié le par Sandra

La famille Tamez, résidant à El Calaboz au Texas, est victime de harcèlement de la part du gouvernement américain depuis juillet dernier. En effet, la patrouille des frontières, l'Agence Nationale pour la Sécurité, l'Army Corps of Engineers et autres organisations gouvernementales américaines veulent construire une clôture sur la propre terre de cette famille, les obligeant ainsi à faire un détour de plusieurs kilomètres pour se rendre sur les points de contrôles, visiter leur bétail, travailler la terre etc. L'Agence Nationale pour la Sécurité exige que la famille cède sa terre et pour cela, ces organisations n'hésitent pas à employer des méthodes efficaces : intimidation, harcèlement (appels téléphoniques jour et nuit, fréquentes "visites" inattendues sur leur terre mais aussi sur le lieu de travail de Madame Eloisa Garcia Tamez). Cette dernière a même proposé une rencontre publique avec les superviseurs de ce projet, mais sans succès.

Eloisa Garcia Tamez résiste tant bien que mal à ces pressions, mais les agents du gouvernement lui ont fait savoir qu'ils prendraient sa terre qu'elle le veuille ou non. Nul ne sait ce qui va se passer dans les prochaines heures. Aussi Madame Eloisa Tamez, qui dirige le programme des soins infirmiers de l'Université du Texas à Brownsville et qui effectue des recherches sur le diabète chez les peuples indigènes dans cette zone du pays, lance un appel pour que cette injustice soit connue de tous (alerter la presse, amis, collègues, entourage). Il faut savoir que d'autres habitants de El Calaboz ont déjà du céder leur terre, suite à des intimidations du même genre.

Ceci constitue une violation de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples indigènes et ne doit pas être toléré.

Je ne sais pas encore ce que nous pouvons faire à notre niveau, mais dans tous les cas il faut que cela se sache.

Source : Pura Fe et Margo Tamez, poète, activiste et fille de Eloisa Garcia Tamez   

Commenter cet article

fabrice 10/01/2008 14:22

tres interressant ton blog.On en apprend tous les jours sur les conditions de vie de nos amis grace a internet .Mais en France on ne parle pas de tout ca a la télé dommage on parle bien de tous les autres pays avec leurs problèmes internes qui n'interressent peut etre meme pas les gens qui sont devant leur poste,mais les Amérindiens nous sommes des milliers a en faire notre passion.Chez eux aussi les enfants et les gens crèvent de froid, les affaires d'écoles manquent ,la réserve de Pine Ridge est totallement démunie et j'en passe....Puis je te prendre ce texte sur cette famille Apache pour mettre sur mon blog.Merci ...Fabrice

Sandra 10/01/2008 19:16

Bien sûr Fabrice, tu peux utiliser le texte sans problème. J'ai reçu quelques nouvelles mais il faut d'abord que je traduise et résume la situation. J'essaierai de poster l'article ce soir. Tu as raison, je ne comprends pas pourquoi personne ne s'implique davantage. Pourquoi le sort des Amérindiens n'intéresse pas les médias ? Quel est le problème ? Si tu regarde bien, même dans le show-biz, personne ne s'intéresse beaucoup à leur culture, à part quelques uns comme Kevin Costner, Marlon Brando, Robert Redford, Paul Newman, Sting ou Viggo Mortensen. Mais il n'y a jamais eu de vrais grands mouvements de solidarité, jamais aucune action médiatique sur la situation dans les réserves indiennes etc. Pourquoi ? C'est tout simplement injuste...

biker06 09/01/2008 05:53

c'est l'état de busch , ca ne m'étonne pas !!!  le texas je connais et j'ai pas aimé .Nous aussi préservons nous de son clone Francais !!!bisouspat

Sandra 10/01/2008 19:02

Et, pour reprendre la phrase préférée des Amérindiens à l'attention du président des Etats-Unis : "Ferme ta Bush" ! Bien trouvé... Oui, tu as raison, nous avons presque le même en France... D'ailleurs, parfois j'ai l'impression qu'on pourrait rebaptiser notre pays la "Petite Amérique". Et c'est pas un compliment...