Les terres Apaches, suite du conflit

Publié le par Sandra

"Nos terres ne sont pas à vendre" est le message qu'ont fait passer les propriétaires terriens Apaches, leurs représentants légaux et autres personnes concernées, lundi 7 janvier dernier, au cours d'une conférence. Ils ont annoncé leur intention de se battre contre la sécurité intérieure et de ne pas céder leurs terres. Heureusement, beaucoup d'autres propriétaires terriens, sympathisants et activistes les soutiennent dans leur lutte. 

Des murs de ce genre ont déjà été construits en Californie, dans l'Arizona et au Mexique, constituant ainsi une gigantesque zone de frontières (malgré l'opposition du gouvernement mexicain). Le gouvernement américain souhaiterait donc inclure le Texas d'ici la fin de l'année 2008. En Arizona, ces murs traversent à la fois les sites réservés aux cérémonies amérindiennes et le parc naturel national. Les communautés indigènes protestent et demandent d'ailleurs au gouvernement de ne plus détruire ces lieux.

Enrique Madrid, membre de la communauté Apache présent à la conférence, souligne qu'il y a deux sortes de personnes dans ce monde : "celles qui construisent des murs et celles qui construisent des ponts". Ces murs sont de véritables menaces pour la population autochtone et ressemblent plus à des zones militaires qu'à de simples frontières. Un exemple : en 1997 au Texas, un jeune amérindien de 18 ans qui se promenait avec son troupeau de moutons avait été tué par un Marine. Mais ce n'est pas un cas unique, bien entendu.

Margo Tamez insiste sur le fait que construire des murs de ce genre n'est pas une chose naturelle pour son peuple et que cela est contraire à leur culture : "La Terre et la Rivière s'harmonisent. Nous devons vivre avec la rivière tout comme nous devons vivre avec la terre".

Margo Tamez précise qu'il est possible des les aider en alertant la direction de l'International Indian Treaty Council (Carmen Andrea, andrea@treatycouncil.org) pour demander une intervention immédiate; en contactant aussi le co-fondateur Bill Means (bmeans@ngwmail.des.state.mn.us) et l'administration de l'IITC (admi@treatycouncil.org). Elle conseille d'envoyer une copie à la Secrétaire des Nations Unies (Nathalie Prouvez, nprouvez@ohchr.org) et au CERD, comité qui lutte contre la discrimination raciale; et de demander à être tenu au courant de l'évolution de la situation. Mais il est également important d'informer autour de soi, d'obtenir des signatures (pour les associations) etc.
Margo Tamez s'adresse avant tout au peuple amérindien et aux sympathisants américains mais je pense que nous pouvons peut-être intervenir nous aussi. Je vais toutefois essayer de me renseigner rapidement.

Commenter cet article

biker06 15/01/2008 08:22

Je t'offre cette rose ......... ) ` - . .> ' `( ................. / . . . .` . . ................ |. . . . . |. . .| ................ . . . ./ . ./ .. ........... `=( /.=` .......................... `-;`.-' ............................ `)| ... , .. ................ || _.-'| ...................... ,_|| _,/ .................. , ..... || .' ..... ....... | | ,. ||/ .................. ,..` | /|.,|Y, .................. '-...'-._..||/ ...................... >_.-`Y| .. .. .............. ,_|| ............................... || ............................... || ........................ || ............................... |/ ..............___(¯`°v°`¯) merci____(_.^._)pour ta fidélité sur mon blogbisouspat

biker06 13/01/2008 10:38

dommage il n'y a pas une petite photobon dimanchepat