Campagne pour protéger la forêt de Tahuamanu et ses habitants

Publié le par Sandra

L’association américaine NRDC lance une nouvelle campagne contre l’importation  illégale d’acajou, de cèdre espagnol et autres bois durs des forêts de l’Amazonie péruvienne.

 

Actuellement, des bûcherons armés se préparent à piller les forêts à la recherche de ces bois qui serviront à construire des meubles, instruments de musique et autres produits de luxe. 90% du bois d’acajou du Pérou est exporté aux Etats-Unis et provient de commerce illégal, ce qui entraîne la destruction de la forêt péruvienne et représente une menace pour les peuples indigènes y habitant.

 

La forêt de Tahuamanu qui se situe proche de la jungle péruvienne, abrite de rares acajous et cèdres espagnols. Ce territoire appelé « Madre de Dios » est également un refuge pour de nombreuses espèces animales, comme la loutre géante des rivières, l’ara rouge et turquoise, le singe écureuil mais aussi pour les populations indigènes.

 

Pour sauver la forêt de Tahuamanu, merci de remplir le formulaire disponible sur ce lien : http://www.nrdconline.org/campaign/biogems_tahuamanu_0407

(« First name » correspond au prénom et « last name » au nom de famille. Ignorer la case « state/province ». Une fois le formulaire rempli, cliquer sur « Send this message »).

Ce message sera envoyé au gouvernement péruvien pour lui demander de contrôler et d’interdire l’exportation illégale de bois d’acajous et autres bois de construction afin de préserver l’environnement et la population autochtone.

Publié dans Environnement

Commenter cet article