Kokopelli

Publié le par Sandra

Kokopelli  est une association qui vend et préserve les semences anciennes. Le nom de l’association est tiré d’une légende amérindienne, le chant du maïs.

 
Or, Kokopelli a été condamnée mardi dernier par la Cour  de Cassation. Elle devra ainsi verser 23.000 euros aux différentes parties civiles : l'Etat et la Fédération nationale des professionnels  des semences potagères et florales (FNPSP) pour avoir commercialisé des semences « non inscrites dans le catalogue officiel » ! Quelle absurdité !


Pour en savoir plus, les aider et signer les pétitions :

http://www.kokopelli.asso.fr/index.html


Pétition « Sauver Kokopelli » :

http://www.cyberacteurs.org/actions/action.php?id=194


Pétition « Libérer les semences » :

http://www.univers-nature.com/signez/sign_form.cgi?code=cat


Il y a également cette pétition lancée par la revue L’Ecologiste et OGM dangers (et soutenue par Kokopelli) pour dire tout simplement « non » aux ogm : www.ogm-jedisnon.org


Sources : Cyberacteurs http://www.cyberacteurs.org/; Kokopelli http://www.kokopelli.asso.fr/index.html; Univers-nature http://www.univers-nature.com; L’Ecologiste http://www.ecologiste.org/. OGM dangers http://www.ogmdangers.org/


Merci !

Publié dans Environnement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dgidgi :0040 22/02/2008 15:43

merci à Pat de t'avoir citée, tant de choses à lire chez toi, pour Cococpelli, je vais aller voir  après ton blognous sommes allés l'an passé dans cette magnifique région de l'Ouest americain pendant 5 semaines, que du bonheur, quand nous avons la chance de pouvoir discuter avec des vrais indiens, mais il n'en reste pus beaucoupj'ai crée une communauté sur l'ouest americain ,moi ce ne sont que   les photos , mais tes textes viendraient enrichir mes photos  Biz Bon WE  

Sandra 22/02/2008 18:38

Merci beaucoup ! J'ai visité ton blog, il y a vraiment de superbes photos... Comme je le disais à Pat, je n'ai pas encore eu l'occasion de visiter les Etats-Unis. Les seuls Amérindiens que j'ai rencontré étaient de passage en France (pour des conférences, expos etc.) et bien sûr j'ai communiqué pendant de longues années (encore aujourd'hui) avec des Indiens de différentes nations. Mais j'espère pouvoir me rendre sur les terres indiennes bientôt. Bises